Accueil » Recettes » Trucs de cuisine » Partir en camping

Partir en camping


Je veux partir en camping, quoi apporter ?

Besoins alimentaires

Même en camping, une diversité d’aliments est nécessaire afin de répondre aux besoins nutritionnels du corps humains.

Fruits et légumes : Pas toujours facile à transporter sans qu’ils finissent "écrapous" entre la lampe de poche et la bouteille d’eau.
- Pour les légumes, les carottes, radis, oignon, ail, concombre.
Avant de partir, on peut préparer un mélange de légumes qui se conservera quelques jours : carottes, céleri, rutabaga, radis.

- Du côté des fruits, les fruits secs sont les plus pratiques : dates, figues, abricots, raisins, pommes, bananes, mangues, les pommes. Néanmoins, les pommes fraîches se débrouillent généralement bien, tout comme les agrumes. Les fruits en conserve peuvent aussi dépanner (ex. pêches)
À protéger dans le transport : avocat, bananes, prunes, poires, pêches.

- Si le transport à trop "magané" les fruits peuvent être utilisés en gruau.

- On peut également penser aux jus de légumes ou de fruits. Un jus de fruits peut toujours être dilué avec un peu d’eau, ou ajouter du jus de citron dans notre gourde d’eau.

Noix et graines : Un mélange d’amandes, graines de citrouille, graines de tournesol et noix de Grenoble constitue une excellente collation, et on peut ajouter ce mélange à des céréales pour le déjeuner.

Produits céréaliers :

    Du flocon d’avoine se transporte bien et peut se manger cuit ou non. Les crèmes de riz ou de blé font de bons déjeuners. Le couscous, les pâtes alimentaires Le pains, les pitas, pains Azim, le pain allemand.

Légumineuses :Le tofu est difficile à conserver, sinon le Tofu MOHU qui est dans un contenant Tétrapack (mais non-bio), donc pas besoin de le réfrigérer.

    Protéines de soja texturisées. On les fait tremper dans l’eau 10 minutes puis on les ajoute à une sauce tomate. Légumineuses sèches : À part les lentilles, les autres sont longues à faire cuire. Les lentilles rouges et les vertes sont très pratiques. Sinon, des légumineuses en conserve peuvent dépanner (ex. pois chiches pour un couscous, fèves rouges pour du chili). Le beurre d’arachide est une légumineuse. Alors si nous n’y êtes pas allergique, profitez-en !

Trucs et idées

Assaisonnements
Ici, la question est de pouvoir varier les saveurs pour donner un bon goût à nos repas tout en voyageant léger.

Épices et fines herbes :
- Sel de légumes : diverses herbes avec du sel de mer
- Garam massala : mélange d’épices indiennes
- Cari : mélange d’épices et apporte une teinte jaune
- Chili : mélange d’épices et se marie bien aux sauces tomates
- Herbes de Provences
- Cannelle : pour les gruaux, céréales et dessert.
- Bragg : sauce faite à base de soja torréfié. Donne un goût salé aux pâtes, soupes, etc.
- Bouillons des légumes (cubes ou poudre) : concentré de saveur pour les soupes.

Avec le temps
Au début du périple, on consomme les aliments les plus périssables : bananes, aliments préparés, restes du repas précédent, etc. Puis alors que les jours passent, on se replie sur les denrées sèches ou en conserve.

Les occasions

Collations
Les mélanges de noix, graines et fruits secs sont une nécessité ! De tels mélanges peuvent être ajoutés à des céréales ou à un gruau.
- Graines de tournesol, graines de citrouille
- Amandes, arachides, noisettes, cajou,
- Raisins secs, dates, abricots
- Biscuits / galettes : toujours réjouissant de retrouver dans le fond du sac une galette ou un biscuit oublié ! On les prépare avant de partir et ils se conservent très bien.
- Un petit pouding de soja
- Une barre de caroube
- Des bâtons de sésames
- Boule d’énergie : caroube, noix de coco, amande en poudre, huile, flocons d’avoine rapide, lait de soja. Tout mélanger et faire des petites boules enrobées avec davantage de noix de coco.
- Popcorn : il suffit d’avoir une casserole avec un couvercle. Une fois éclatés, ajouter de l’huile et du sel de légumes

Aliments déshydratés
On retrouve sur le marché divers sachets d’aliments déshydratés pour lesquels il suffit d’ajouter de l’eau. Des magasins de plein air comme Moutain Equipment Coop en offre une variété. Mais bien lire la liste des ingrédients.

On retrouve aussi des aliments lyophilisés, soit des aliments où l’eau fut retirés en les soumettant au froid. Ces aliments se réhydratent très rapidement et reprennent presque leur texture originale.

Déjeuner
Gruau : il existe des sachets déjà prêts (il suffit d’ajouter de l’eau) comme les Nature Path. Toutefois, il est moins cher, moins polluant et plus nutritif de le préparer soi-même. Voici un exemple :
- Petits flocons d’avoine à cuisson rapide
- Raisins secs
- Noix de coco râpée
- Graines de tournesol

Faire cuire 10 minutes avec de l’eau ou du lait de soja.
Variante : Ajouter une pomme coupée en morceau et de la cannelle au moment de la cuisson.

Céréales : Peut se consommer secs lors d’une fringale.

Pain : À toute occasion, il est prêt à manger et peut être tartiné de beurres de noix (arachide, amande, sésame, macadam) ou encore de végépâté ou d’hummus ( ou purée de pois chiches).

Toutefois, pour réduire l’espace, les pains pita sont une belle alternative. Quant aux pains noirs allemands (« Schwarzbrot »), en plus d’être très compacts, ils se conservent longtemps.

Mets principaux (dîner ou souper)

Couscous : rapide et facile à préparer.
Mettre dans une casserole pâte de tomate, oignon, épices, pois chiches en conserve, et faire cuire quelques minutes.
Mettre le couscous, du sel et de l’huile dans de l’eau bouillante (une fois et demi le volume de couscous), couvrir puis attendre 5 minutes.
Truc : si nous avons une seule casserole, nous pouvons faire bouillir l’eau et la verser sur le couscous dans un bol et couvrir d’une assiette. Ou encore, simplement ajouter le couscous sec dans les légumes à la fin de la cuisson.

Spaghetti :
Sauce à spaghetti : Sauce tomate, oignon, ail, épices et fines herbes, sel, huile. On peut ajouter soit des protéines de soja texturées ou des lentilles apporter des protéines, tout en faisant épaissir la sauce.

Soupe aux lentilles : rapide à préparer, on peut y inclure tout aliment sur le point d’être périmé. Avec des assaisonnements et les légumineuses (en conserve), cela devient une soupe-repas. On peut aussi ajouter des morceaux de pâtes alimentaires ou du vermicelle de riz.

Soupe aux pois cassés : Un truc est de préparer la soupe aux pois à l’avance et de la mettre congelée dans des contenants en plastique. Cette soupe servira de "ice-pack" pour garder les autres aliments au froid. Une fois la soupe dégelée, ce sera le temps de la manger.

Riz : Faire cuire 25 minutes, ajouter des légumes et cuire encore 20 minutes.

Vermicelle de riz : Il suffit d’amener de l’eau à ébullition, mettre les vermicelles dedans puis éteindre le feu. La chaleur résiduelle sera suffisante pour ramollir les vermicelles.

Tofu brouillé : Défaire en petits morceaux un bloc de tofu, des oignons, de l’ail et faire revenir dans un poêlon avec huile, cari, épices et sel. Des graines de citrouille se marient très bien avec cela. Une telle préparation se mange avec du pain, dans des pitas, etc.

Autour du feu
- Des saucisses végétaliennes
- Des tranches de pain et beurre d’arachide
- Des pommes de terre enveloppées dans du papier d’aluminium et cuites directement dans le feu.

Bibliographie intéressante :
Du Pique-Nique à l’Expédition – Guide d’alimentation en plein-air. IPAQ Institut du plain-air québécois.1986, 224 p. ISBN 2-920442-12-0
Pas complètement végétarien, mais inclus des trucs et menu pour végétaliens. Aborde les questions de valeur nutritive, conservation, recettes, etc.

Dans la même rubrique

28 juillet – Pour remplacer le fromage

27 mai – Pour remplacer les oeufs

10 novembre 2016 – Pour remplacer le sucre blanc / miel

12 septembre 2016 – Pour remplacer le beurre

14 juin 2014 – Étapes pour la culture de pousses de tournesol

1 Messages

  • Un truc utile... Apporter un thermos (ou un plat tupperware ou n’importe quel pot hermétique) pour y faire tremper quelques heures les légumineuses ou même le riz, ça réduit beaucoup le temps de cuisson.

    Et des oignons enveloppés dans du papier d’aluminium, cuit sur la braise, très bon ! ...Le blé d’inde aussi !

    Une machine a déshydraté est très utile pour ceux qui ont un jardin et qui aussi aime le camping…

    Préparer d’avance des mélanges déshydratés qui pourront être incorporés aux soupes, sauces à spaghetti, riz, bulgur, couscous…
    Mélange intéressant : Tomates, poivrons, choux fleurs, champignons, courgettes, maïs, petits pois, oignons, poireaux, kale, choux de Savoie, brocoli, céleri, persil…

    Assaisonnements maison :
    Faire déshydrater des légumes et des fines herbes jusqu’à ce qu’ils soient complètement secs et très cassant, ensuite les réduire en poudre avec un mortier. Passer dans un tamis. Mélanger ou non avec du sel. Utiliser pour assaisonner tout les plats, très savoureux !
    Mes mélanges préféré :
    - tomates, poivrons et piments forts
    - Oignons, poireaux, céleri feuille


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Recette au hasard


Choix de recettes

Accompagnement ( 4 ) Déjeuner ( 7 ) Dessert ( 10 ) Plat principal ( 21 ) Sans cuisson ( 4 ) Sans gluten ( 22 ) Substitut ( 1 )

Question fréquente

«
Quels groupes / associations sont présent(e)s au Québec ?
»

Livres


Rechercher

Campagne Pizza Végane

Infolettre

Inscrivez-vous à l'infolettre (mensuelle)


Supporter Vegan Québec